Crémant d’Alsace

‘‘ Le Crémant d’Alsace connaît depuis 1990 une progression constante de ses ventes, qui enregistrent une hausse moyenne d’environ 5,7 % chaque année. ’’

Une AOC au cœur de l’Alsace

AOC depuis le 24 août 1976*, le Crémant d’Alsace a gagné ses lettres de noblesse au fil des années. Aujourd’hui, le Crémant d’Alsace représente plus de 32,4 millions de cols, confortant ainsi sa position de leader parmi les vins effervescents d’appellation d’origine contrôlée, hors champagne. L’aire géographique s’étend sur la bande des collines sous-vosgiennes, côté est, à une altitude moyenne de 300 mètres, allant de Marlenheim (à l’ouest de Strasbourg) au nord jusqu’à Thann (à l’ouest de Mulhouse) au sud.
* Le décret a été remodelé en 2002 et en 2005.

Consultez le Cahier des Charges du Crémant d’Alsace.

Un climat continental sec et ensoleillé

Sans oublier des conditions climatiques favorables : les Vosges protègent le vignoble des influences océaniques, de sorte que les précipitations y sont parmi les plus faibles de France. La région bénéficie en outre d’étés chauds, d’automnes ensoleillés, qui contrastent avec des hivers plutôt rigoureux. La géologie de la région est extrêmement variée, au point qu’on parle parfois de mosaïque alsacienne.

Un assemblage de plusieurs cépages

Les Crémants d’Alsace sont généralement issus de l’assemblage harmonieux de plusieurs cépages (pinot blanc, riesling, pinot gris, chardonnay, auxerrois et pinot noir). Mais ils peuvent également provenir d’un cépage unique. Exemple : la plupart des Crémants d’Alsace « blancs de blancs » sont élaborés à partir du pinot blanc. Tout comme le pinot noir est le seul cépage à produire des Crémants d’Alsace rosés et plus rarement des « blancs de noirs ».

Côté arômes

Les Crémants d’Alsace dévoilent une robe or pâle (ou en nuance framboise pour les Crémants d’Alsace rosés). Les bulles sont fines, régulières et se déploient en colonne dans les flûtes – de loin préférables aux coupes. Au nez, ils révèlent une grande fraîcheur avec des arômes de fruits blancs (poire, pomme), de pêche ou d’abricot et parfois des notes de fruits secs, de fleurs blanches, de brioche. On retrouve la fraîcheur fruitée perçue au nez tout en goûtant le volume du vin et sa délicate effervescence.
Servi frappé entre 5 °C et 7 °C, le Crémant d’Alsace constitue un apéritif raffiné et un vin de cocktail ou de réception idéal. Sa fraîcheur discrètement fruitée rehaussera également les rencontres gastronomiques les plus variées tout au long du repas : entrées froides ou chaudes, produits de la mer, viandes blanches, les fromages à croûte fleurie (brie, camembert) et, bien sûr, les desserts.

Chiffres clés (2017)

  • Superficie en production : 4 500 hectares
  • Aire de production : 119 communes
  • Nombre d’élaborateurs : 530 élaborateurs, 3 000 producteurs
  • Production annuelle : 240 935 hectolitres
  • Ventes : 79,6 % sur le marché français et 20,4 % à l’export
  • Nombre de cols vendus : 32,4 millions par an

La Route des Vins d’Alsace

Depuis cinquante ans, la Route des vins contribue à la célébrité des vins d’Alsace, dont le Crémant. Serpentant sur 150 kilomètres, elle traverse une partie de l’appellation. Connue dans le monde entier pour son itinéraire d’exception et la simplicité de son parcours, elle facilite grandement la découverte de la région et de ses vignerons.
À savoir : le Crémant d’Alsace représente 25 % de l’ensemble des AOC viticoles produites en Alsace.

En savoir plus

Syndicat des producteurs
de Crémant d’Alsace
Olivier Sohler, directeur
68000 Colmar
Tél. : + 33 (0)3 89 20 07 17
E-mail : olivier.cremant@orange.fr

Découvrez les Producteurs et Élaborateurs
des 8 Régions de la France

Cliquer sur les icônes de la carte pour découvrir les différentes régions