Crémant de Loire

‘‘ Le Crémant de Loire est la première AOC de fines bulles dans la Loire en volume. ’’

Une AOC au cœur de la Loire

Le Crémant de Loire a été reconnu AOC le 17 octobre 1975. De la commune de Drain (à l’ouest d’Angers) à celle de Cheverny (à l’est de Tours), l’aire de production couvre les régions d’AOC d’Anjou, de Saumur, de Touraine et de Cheverny. 16,5 millions de cols sont aujourd’hui commercialisés.

Consultez le Cahier des Charges du Crémant de Loire.

Des nuances climatiques

L’étendue de l’aire d’appellation Crémant de Loire et sa situation septentrionale offrent quelques nuances climatiques. Dans sa partie la plus à l’ouest, jusqu’aux confins de la Touraine, le climat est dans son ensemble plutôt clément. En s’approchant du Centre, le climat se modifie pour devenir semi-continental. Côté sols, on retrouve d’ouest en est toute la diversité proposée par chacune des régions de l’appellation (grès, schistes, calcaires aux nuances parfois argileuses, siliceuses, graveleuses ou sablonneuses et sols siliceux-argileux…).

Deux cépages stars : le chenin et le cabernet franc

Si le chenin est le cépage blanc star du Crémant de Loire, le cabernet franc est incontestablement son pendant en cépage noir. Mais ils ne sont pas seuls pour autant, car plusieurs cépages composent une mosaïque dont le Crémant de Loire peut se prévaloir : le chardonnay, le pinot noir, le grolleau noir, le grolleau gris et même un très original orbois, dont il ne subsiste que de rarissimes arpents en Loir-et-Cher. Le cabernet sauvignon et le pineau d’Aunis peuvent également entrer partiellement dans l’encépagement.

Côté arômes

Subtil au nez, d’une agréable fraîcheur en bouche, le Crémant de Loire pétille en toutes occasions. Sa robe est cristalline, claire, aux reflets gris, jaune paille ou aux nuances dorées. En rosé, elle est plutôt de saumonée à cerise. Au nez, le Crémant de Loire révèle des notes de fruits blancs, mélisse, fleurs blanches, noisette, amande ou parfois une touche de vanille et de réglisse. Les rosés sont sur des arômes de petits fruits rouges. Il sera servi à 6 °C et 8 °C. Après le dégorgement qui a lieu au terme de l’élevage sur lattes, les vins effervescents sont conservés plusieurs mois en cave avant leur mise en marché. Ils s’expriment donc pleinement dans l’année qui suit leur commercialisation, voire dans les deux ou trois années suivantes.

Chiffres clés (2017)

  • Superficie en production : 2 280 hectares
  • Nombre de producteurs : 600 viticulteurs, 8 caves coopératives et 30 maisons d’élaboration produisent du Crémant
  • Rendement moyen : 61 hectolitres par hectare
  • Production annuelle : 139 000 hectolitres
  • Ventes : 50 % sur le marché français et 50 % à l’export
  • Nombre de cols vendus : 16,5 millions

Une appellation qui joue l’œnotourisme

Dans « Crémant de Loire », il y a… Loire. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Val de Loire, troisième vignoble AOC de France, première région de fines bulles, exerce sur ses visiteurs un attrait sans pareil. Dans le seul secteur de Saumur, 500000 d’entre eux redécouvrent chaque année des merveilles oubliées.

En savoir plus

Syndicat général des vignerons
producteurs de Crémant de Loire
Christian Pauleau, président
49000 Angers
Tél. : + 33 (0)2 41 88 60 57
E-mails : c.pauleau@orange.fr,
a.demersseman@federationviticole.com

Découvrez les Producteurs et Élaborateurs
des 8 Régions de la France

Cliquer sur les icônes de la carte pour découvrir les différentes régions